CHRONIQUES

EASYCOMBO avec leur nouvel album “Easy steady go” mettent toujours la bonne dose de Rock dans leur reggae, ou l’inverse !

VOIX DE GARAGE – N° 402 – WEDNESDAY 13TH of July 2016

Sur RADIO CAMPUS GRENOBLE 908

—————————

Easycombo : du punk jouissif ! (by Ultimate-Rock)

Une bien belle chronique du second album…

« Easycombo est un trio savoyard qui déborde d’énergie pour délivrer un punk rock survitaminé , teinté d’influences jamaïcaines et d’une toute petite touche de ska . Tout çà donne un combo très joyeux, qui propulse à grande vitesse une musique rock dansante. Leur deuxième album  » It’s amazing » que vous pouvez trouver en écoute ici est une collection de titres rageurs, tous soutenus par une section rythmique d’enfer et une guitare très claire et saillante. Les trois garçons qui composent Easycombo ont tous un lourd passé dans différentes formations et à l’écoute on voit très vite qu’on a affaire à des gars expérimentés et qui maîtrisent leur art : ici pas d’approximation de débutants,pas d’hésitation ni d’erreurs dans le chant , tout est propre et pro.

D’entrée , le très punk « Are you ready ? » invite forcément à répondre « Yes » tellement le titre est convainquant dans ses temps forts comme ses passages plus « jamaïcains ».  Puis « Monkey sound » ,carrousel festif sur une batterie déchainée , nous entraîne avec ses choeurs presque tribaux . « It’s amazing » est alors propulsée par un refrain salvateur  » it’s amazing to shout i wanna be free  » et une rythmique reggae jubilatoire. En quelques titres Easycombo démontre son savoir faire qui est plein de promesses pour des prestations scéniques énergisantes…on sent que les titres sont rodés et interpretés à la perfection.

Parfois le propos d’Easycombo invite à la révolution  avec un « 1789 » incantatoire et lyrique ( un brin de Marseillaise à la guitare sur la fin ) . « Kill your heroin » est quant à elle un précipité très concentré qui explose dans un refrain hypnotique entraînant dans des poggos endiablés : difficile de résister à cette lame de fond d’une musique qui s’empare de votre corps et vous incite à taper du pied…

La conclusion de l’album est magistrale avec « Rien n’est à moi tout m’appartient » . Cette incantation communautaire est écrite à la perfection : mélange d’anglais et de français (qui rend la chose plus accessible ) , texte parfait, refrain sur cavalcade rythmique d’excellente facture…chapeaux bas messieurs !

Easycombo est finalement  le type même du groupe qu’on est heureux de connaître car on y décele deux certitudes fortes : chaque chanson est une dose hyper concentrée  d’énergie positive  et on imagine que chaque concert doit être un mélange de professionalisme et de folie punk.

Vous pouvez les retrouver sur leur site où vous retrouverez leur musique en écoute en cliquant sur la pochette de leur album et où vous pourrez trouver leurs prochaines dates de concerts. » Olivier Moty /// ultimate-rock

Publicités